Les principaux engagements d’un manager de transition

Bien que la situation économique européenne se soit un peu améliorée, de nombreuses entreprises peinent à se remettre à flot. Effectivement, les récentes crises financières planent toujours sur les géants de la distribution, les banques ainsi que le secteur immobilier. Peu de solutions s’offrent à eux pour se sortir de cette situation, cependant, embaucher un manager de transition semble être l’alternative la plus prometteuse pour relancer leurs activités.

Le Manager de transition : un cadre d’exception

Peu de cadres connaissent l’existence du « managering de transition », pourtant ce procédé peut offrir de nombreuses retombées à une entreprise. Le principe est simple : il s’agit d’embaucher un manager externe à la société pour mener un projet stratégique donné. Cette nouvelle ressource aura pour mission de décortiquer l’organisation grâce à son « regard neuf ». De cette manière, il pourra identifier les différents problèmes organisationnels qui compromettent l’atteinte des objectifs. En outre, le manager de transition a le pouvoir de mettre en œuvre une politique managériale plus adaptée, et cela selon la volonté des hautes instances de direction. Les constats et les décisions du manager de transition bénéficient d’une totale neutralité et d’objectivité du fait de sa non-affiliation à l’entreprise. Ainsi, il peut être un acteur clé pour percer à jour des irrégularités éventuelles en interne.

Découvrir plus d’informations sur les avantages du management de transition avec NIMEurope.

Manager-de-transition

 

Comment trouver un manager de transition de confiance ?

Vu que le management de transition fonctionne tout comme l’Intérim, n’importe quelle entreprise peut contacter des managers de cette trempe via des boites d’intérim. Cependant, il est primordial de bien choisir chez qui embaucher cette personne puisqu’il va devenir provisoirement un décideur de la société. Dans cette optique, il est préférable de passer par des agences spécialisées dans le recrutement de manager de transition. Ces organismes permettent d’obtenir des recrues d’excellent niveau intellectuel et moral. De plus, la non-affiliation est ici plus effective parce qu’ils prennent généralement en charge tous les frais de la nouvelle ressource. D’ailleurs, certains d’entre eux s’engagent à respecter les pratiques commerciales et la déontologie au nom de la personne qu’il présente à la société. Cela donne plus de sécurité à l’employeur qui embauche en cas de faute professionnelle du manager de transition.

This entry was posted in Présentation des métiers de cadres and tagged . Bookmark the permalink.